Goma : les boissons fortement alcoolisées saisies sur le marché

Le maire de ville de Goma le commissaire principal supérieur Kapend Kamand Faustin a présenté 35 présumés criminels accompagné d'un co-auteur de l'assassinat de l'ambassadeur Italien Luca Atanasio et une quantité importante des boissons fortement alcoolisées à la Presse, ce lundi 01 Juillet 2024. 

Selon le maire de Goma, l'usage de ces boissons est à l'origine des comportement incontrôlé chez les  inciviques et des porteurs d'armes non autrement identifié qui créent du desordre dans la ville.

Le commandant Rigo Mulumba chef de bureau département de lutte contre la criminalité économique et financière de la Police Nationale  Congolaise PNC dans sa mission de coordination urbaine a appréhender une très bonne quantité des boissons prohibée dans sur le marché de Goma. Ce dernier parle de l'impact des boissons fortement alcoolisées sur la vie de la population et sur la situation économique.

"Nous avons rencontré les boissons fortement alcoolisées fabriquées de manière artisanale et illicite dans des maisons de vente ici dans la ville. La plupart d'entre eux ne sont pas certifiée par l'OCC Office de contrôle congolaise, sachant son  impact profond sur la vie des populations en nous avons saisie une bonne quantité".

 Bien que la consommation d'alcool et d'autres boissons sucrées soit une pratique ancienne et culturellement intégrée dans de nombreuses sociétés africaines, les conséquences de l'abus d'alcool, en particulier des boissons non réglementées, sont de plus en plus préoccupantes.

"Ces boissons fortement alcoolisées produites localement sans respecter les normes sanitaires ni les régulations gouvernementales peuvent contenir des niveaux dangereux de méthanol et d'autres substances toxiques en raison de méthodes de fabrication informelles et  clandestines. La population qui en consomment nuisent à sa santé. Et ce la non seulement au niveau physique mais aussi la diminution de l'intelligence" souligne encore le commandant Rigo Mulumba hors micro.

Retenons que c'est la disponibilité facile et peu coûteuse de ces boissons attire les consommateurs, surtout la jeunesse en ville de Goma et dans toute l'étendue de la Province.

La consommation abusive des boissons fortement alcoolisées engendré plusieurs conséquences sur la vie sanitaires.

Les experts de la santé indiqué que l'une des conséquences les plus graves de la consommation de ces boissons est l'empoisonnement au méthanol. En 2019,  des cas d'empoisonnement massif ont été rapportés en Tanzanie, où des centaines de personnes sont décédées après avoir consommé de l'alcool frelaté. En plus de l'empoisonnement, la consommation excessive d'alcool est liée à des problèmes de santé chroniques tels que la cirrhose du foie, les maladies cardiovasculaires et les troubles mentaux.

Loin des conséquences sanitaire ces boissons ont également un impact  social et économique 

Le maire de ville Kapend Kamand Faustin revient  encore sur l'mpact de la consommation de boissons fortement alcoolisées  sur le plan social. "La consommation des boissons fortement alcoolisées  contribue souvent à la désagrégation des familles et à la violence domestique. Au vole et violé par des incontrôlés. Les comportements violents et les accidents liés à l'alcool chez les wazalendo et d'autres inciviques sont très dans la ville et souvent à la base de la criminalité urbaine". 

Notons que le gouvernement congolais  est confronté à des défis importants pour réglementer la production et la vente de ces boissons. La mise en œuvre de réglementations strictes, l'éducation publique sur les dangers de la consommation excessive d'alcool et le soutien aux programmes de traitement de l'alcoolisme sont des étapes cruciales pour atténuer les effets néfastes sur la santé publique et la société.


Denise Kyalwahi

PUB BY Georges Kizito | ON 01 juillet 2024 | SÉCURITÉ

10 DERNIERS COMMENTAIRES

VOTRE COMMENTAIRE

Récévoir nos articles ?

Restez connecter aux informations de notre pays et du monde entier.