SÉCURITÉ

BENI : A la veille du verdict du tribunal, des voix s’élèvent pour exiger la libération de 8 militants de la LUCHA

17/01/2021

Plusieurs parlementaires espèrent à l’acquittement des militants de la LUCHA arrêtés au cours d’une manifestation anti-MONUSCO. Le député national Ezeckiel KAMBALE, élu de l’ITURI espère à l’indépendance de la justice qui finira par acquitter ces vaillants militants de la LUCHA. Il en est de même de Billy KAMBALE de l’UNC qui estime que requérir 10 ans de prison pour des militants pour avoir seulement manifester risque de perdre confiance à la justice congolaise et surtout que cela tombera à la tête d’un seul homme qui n’est même pas au courant.

Martin FAYULU de son coté estime que les citoyens qui se lèvent contre l’injustice et les tueries doivent être protégés et honorés. Surtout pas être traités comme des malfrats alors que ceux qui tuent et pillent le pays circulent librement. Les 8 militants de la Lucha RDC à Beni doivent être libérés sans condition lit-on dans son dernier tweet.

Au député provincial MATOFALI Promesse d’ajouter que le fait que le ministère public requiert 10 ans contre les jeunes de la lucha pour avoir manifesté contre les massacres de Beni fait perdre espoir de l'instauration d'un État de droit voulu en RDC. Leur acquittement n'est autre que rendre justice conclut-il. La liste est tellement longue au point qu’il impossible de tout citer. Toutefois, n’oublions pas Mme Marie Ange MUSHOBEKWA qui se joint à tous ces activistes des droits humains pour exiger la libération de ces 8 militants de la LUCHA.

WhatsApp


COMMENTAIRES

CONTACT : +243990429147, +243997672838, +243974808957 email gracefmradio10@gmail.com

Design by iRealise | digital