BENI-Sit-in: Des graves violations des éléments de l'ordre

Protégés par la loi congolaise, les enfants mineurs écoliers et les élèves en sit-in depuis plus d'une semaine ont été violemment délogé à la mairie de BENI. Selon les sources locales, les éléments et la police et de force armée ont usé des balles réelles et de bombes à gaz lacrymogène pour disperser les écoliers et élèves à l'autel de ville la matinée de ce vendredi 30 Avril. Les élèves prennent déjà la voix de la rue pour dénoncer le comportement des éléments de l'ordre. De l'autre côté plusieurs voix se lèvent pour decrier et dénoncer la manière violente de la population face aux enfants non armés qui réclament le retour de la Beni en ville de Béni. Il sied de rappeler que plusieurs d'une soixantaine d'élèves ont été interpellés par la police la journée du jeudi dernier

COMMENTAIRES
LAISSE UN COMMENTAIRE