SÉCURITÉ

Journée internationale de paix : la communauté locale doit savoir que la paix ne s'offre pas sur un plateau d'or. (Me Eli Vahumawa)

Le 21 septembre 2022
Le 41Eme Anniversaire de la journée Internationale de la Paix a été célébrée mercredi 21 Septembre 2022. Cette Journée arrive pendant que la ville de Beni, (Nord-Kivu/RDC) est secouée par l’activisme des groupes armés négatifs, cotons par exemple la rébellion ADF.

Dans une interview exclusive accordée à www. Grâce-fm-Radio.com , Me Eli Vahumawa souhaite voir la communauté internationale se pencher sur la question liée à l'insécurité alimentée par ce groupe terroriste dans la région de Beni et ses périphéries.

" Actuellement la situation qui se vit en RDC comme Bunagana au Nord-Kivu qui est pris en otage par la rébellion du M23 et la région de Beni qui est assiégée par la rébellion des territoires ADF, vous comprenez que cette nation doit à ces jours fournir beaucoup plus d'efforts pour restaurer l'autorité de l'État sur son étendue en restaurant la paix dans toute la partie Est. Le discours du président de la République à l'Assemblée générale de L'ONU a fait monter que la RDC est secouée par les différents groupes rebelles, et dont parmi eux certains sont soutenus par le Rwanda, ce fait d'avoir reconnu cette agression doit doit pousser cette nation à travailler durement pour que la population recouvre cette paix. C'est une bonne chose, mais on ne doit pas se limiter à une simple déclaration. Il est dit dans le jargon courent : Qui veut la paix prépare la guerre. Pour dire que nous devons nous préparer en toute éventualité " a réagi Me Eli Vahumawa. La communauté locale doit savoir également que la paix ne s'offre pas sur un plateau d'or. La paix se gagne, la paix se mérite, la recherche de la paix revient dans le gré de la population, insiste fort ce défenseur des droits.

Georges Kizito

WhatsApp


COMMENTAIRES

CONTACT : +243990429147, +243997672838, +243974808957 email gracefmradio10@gmail.com

Design by iRealise | digital