POLITIQUE

RDC-Affaire 21.000 $ : "les filles et fils du pays derrière Jean Baptiste Kasekwa et Delly Sesanga", (la voix des opprimés Baraka Kamuha Frederick)

Le 01 octobre 2022
Au cours de la plénière tenue mardi 27 septembre dernier,que dirige le président Christophe Mboso et qu'avait fait attendre que les deux députés nationaux Delly Sesanga et Jean-Baptiste Kasekwa seront auditionnés sur l'affaire 21.000 dollars américains et que une commission spéciale temporaire s'occupera du dossier afin que les deux élus donner leurs moyens de défense.

Après cette déclaration les relations fusent de partout. La plus récente est celle du citoyen Baraka Kamuha Frederic et l'un des fils du Nord-Kivu qui pense que l'assemblée nationale doit s'occuper des affaires prioritaires que de attaques aux élus qui disent la vérité . L'assemblée nationale doit s'occuper de la guerre de M23 ,ADF,FPIC,et d'autres groupes armés qui endeuillent jours et nuit la partie est de la république démocratique du congo ,améliorer les conditions de vie des militaires et policiers engagés dans la recherche de la paix à l'est du pays que de s'attaquer aux élus, indique-t-il. La voix des opprimé Baraka Kamuha Frédéric met en garde le bureau de l'ensemble nationale et tous les députés nationaux qui tenteraient jouer le jeu de l'ennemi en votant des sanctions contre les élus qui se sont donnés le courage de dire la vérité à l'opinion publique .

Notre personne ressource appelle toute la population de se mobiliser pour barrer la route a tous ceux ce qui veulent toujours la misère du peuple congolais . La population du Nord-Kivu et Ituri de se liguer derrière ces députés en tant que patriote qui ont publié la vérité que d'autres ne parlent pas à leurs électeurs. Le citoyen Baraka Kamuha Frederick appelle les députés nationaux à la retenue pour ne pas être invalidés à leurs tours par la population si les deux députés seront invalidés par la commission d'enquête de l'ensemble nationale . Contacté par nos confrères de top congo fm le député nationale Jean Baptiste Kasekwa élu du Nord-Kivu dit être prêt à être auditionné par cette commission et va éclairer en parlant rien que la vérité. Il dit détenir les pièces justificatives qui montrent noir sur blanc les montants que perçoivent les députés nationaux. Pour l'opposant congolais Martin Fayulu dans une déclaration rendue publique exige la démission du bureau de l'ensemble nationale que chapeaute Christophe Mboso . Notons que plusieurs sources contactées par www.grace-fm-radio.com se disent être prêtes aussi à collectionner les signatures en cas d'invalidation de ces deux élus du peuples .

Juvenal Bulemo depuis Beni

WhatsApp


COMMENTAIRES

CONTACT : +243990429147, +243997672838, +243974808957 email gracefmradio10@gmail.com

Design by iRealise | digital